Musique d'Ailleurs

Logo Musique d'Ailleurs

La Yema

La Yema musique latine

La Yema combo avec la présence d'une chanteuse ou d'un chanteur et des musiciens parmi les meilleurs dans ce style de musique, réunis autour d'un répertoire explosif. Ils vous proposent une musique savoureuse servie avec coeur et générosité.

Du son montuno au latin-jazz, du merengue au cha-cha-cha, La Yema combo apporte sa touche personnelle avec des compositions et des arrangements originaux.

Fondé en 2012 à Montpellier, ce collectif s'approprie les plus grands standards de la musique cubaine, portoricaine et new-yorcaise. Il se laisse aussi séduire par la diversité de la culture des Caraïbes et n'hésite pas à se rendre du côté de Saint Domingue ou des Antilles !

Plus...

Séparateur

Aconcha

Aconcha Cuba Intima


Artiste aux multiples facettes, plasticienne, auteur-interprète, écrivain, elle est née à Cuba. Elle s’inscrit dans la mouvance de l’art primitif contemporain, tant dans son œuvre picturale que musicale. Elle a travaillé sur une mise en scène particulière, qui nous invite à rentrer dans son univers magique et flamboyant. Textes, (extrait de son livre "L'appel des Orishas"), couleurs, vidéo, textures visuelles et sonores.
Son authenticité, sa vitalité, sa voix et le choix des musiciens servent impeccablement sa vision artistique et font de chaque concert un événement unique. C’est ce qui lui a permis de se créer un public fidèle et de plus en plus nombreux.

Cuba Intima
Ce spectacle occupe une place particulière sur la scène musicale contemporaine. Son originalité consiste à marier la musique acoustique et électronique à la poésie et aux images par le biais de séquences vidéo et de projections d’œuvres picturales d’Aconcha. Elles emportent le spectateur dans un univers secret et intime où divers personnages et ambiances se succèdent. Ce spectacle tiré de son livre "L'appel des Orishas" est un spectacle de passions, de rencontres et de métissages.


Séparateur

Satsuna

  • Satsuna
  • Satsuna
  • Satsuna

Musique des mondes possibles.

La musique de Satsuna est un pont entre l’Asie et l’Afrique qui vous mène vers des Orients rêvés et invente, chemin faisant, la B.O. d'autres mondes possibles.

Les paysages sonores défilent entre les deux continents, invitation au voyage et à la danse.
L'inspiration des musiques traditionnelles rencontre celle des musiques actuelles. Sur les pulsations telluriques de la section rythmique (dub, jungle, afrobeat...) s'envolent les circonvolutions du tabla et des flûtes. Les voix chantent en wolof ou dans des langues inconnues.
Les compositions du groupe font la part belle aux sonorités aériennes et percussives du hang (métallophone de la famille du steel drum, récemment créé en Suisse).L'origine de Satsuna remonte au duo "Setsuna" fondé par Julien Saïman et le flûtiste (flûte shakuhashi) et joueur de koto japonais Go Okawa en 2008, rejoint par O. Puisais en 2009. Avec le départ de Go et l'arrivée de Nicolas Gasnier, Setsuna est devenu Satsuna.

Depuis Satsuna n'a cessé d'accueillir des musiciens d'horizons musicaux divers pendant ses concerts (Samir Hammouch au khanoun, Suryaneel à la bansuri, Fabien Rimbaud à la batterie, Boris Netzer au clavier...) et a adopté le percussionniste Sébastien Testas en 2010, le guitariste Ma Sissokho en 2011, le clavier Ludho La Verde en 2012 et le bassiste Luky en 2013.

Séparateur
Page 7 sur 7Suivant